L'agenda culturel du Brabant wallon / Le réseau / CC de Genappe / Le noir enseigné aux petits enfants : Jacques Lennep

Le noir enseigné aux petits enfants :
Jacques Lennep

Lennep habite en face de l’implantation des écoles Sainte-Lutgarde à Chapelle-St-Lambert (Lasne). Chantal Bauwens, qui y a passé, depuis bien longtemps, quelques heures par semaines comme institutrice primaire, est directrice de l'Espace B à Glabais. Elle traversa la rue pour lui demander de créer un évènement dans sa galerie. N'est-il pas un spécialiste du genre ?
Jusqu'au Di 26.11.2017 | GENAPPE
Date : samedi 11 novembre 2017 (14:00) > dimanche 26 novembre 2017 (18:00)
Adresse : Haute Rue, 33A - 1473 Genappe
Lieu : Espace B, Glabais


Rodé à l'art relationnel-sociologique, il proposa de travailler avec les mioches de sa classe sur le thème du noir. En 1975, celui-ci lui avait déjà inspiré une installation destinée aux enfants pour le CAPC (Centre d'Art Plastique Contemporain) de Bordeaux. Ils devaient colorier des planches à l'exception d'un lapin noir, en puisant dans un arc-en-ciel, et recevaient des bonbons noirs en récompense. On put revoir cette œuvre dans la rétrospective de l'artiste au MAMAC (Musée d'Art Moderne et d'Art Contemporain) à Liège, en 2007. Celle-ci était centrée sur l'alchimie qui lui a toujours servi de référent, principalement une de ses phases primordiales : l'œuvre au noir. Rappelons qu'il publia d'importantes études scientifiques sur cette alchimie en 1966 et 1984. Cette dernière pour le Crédit Communal à l'occasion d'une exposition qui attira quelque cent mille visiteurs.

Le noir est un concept riche aux niveaux symbolique, esthétique et historique. Lennep l'a traité sous ses multiples aspects depuis les années 70 alors qu'il était engagé dans les recherches pluridisciplinaires menées par l'avant-garde de cette époque glorieuse. Cette « non-couleur » est omniprésente et ambivalente dans ses œuvres. Ainsi, c'est le «tableau noir» sur lequel il écrit des mots mis en relation avec des images, suivant un procédé que n'ignorèrent ni Magritte, ni Broodthaers. Ce noir qui barbouille ses images peintes ou leur sert de fond, est aussi un signe intégrant la crise, selon lui, historique de la peinture depuis le carré noir peint par Malevitch en 1915.

L'expérience ludique et plastique menée avec les petits élèves de 1ère et 2ème année de Chantal Bauwens tentera notamment d'exorciser les peurs du noir véhiculées par l'inconscient collectif (loup, Père fouettard, chat noir, nuit...) . Des tests seront menés, comme leur demander de choisir entre des bonbons noirs et de couleurs. Il sera évidemment fait appel à leur créativité. Ainsi, une fillette composera avec l'aide de son grand-père une pièce pour piano en n'utilisant que les touches noires. L'œuvrette sera exécutée lors du vernissage. Une vidéo de l'ensemble de l'expérience sera diffusée pendant l'exposition qui comprendra des travaux exécutés par les enfants, mais aussi des peintures récentes en grisaille de Lennep ainsi que des oeuvres d'autres artistes notamment Jean-Michel François, Guy Jaspar (†). Daniel Dutrieux.


Sa.-dim.:  de 14h00 à 18 h00 ou sur rendez-vous  


Tél.: 067 79 08 11 - info@espaceb.be