Centre culturel du Brabant... / Up ! Design : les artistes de l'expo se racontent en vidéo
VIDÉO

Up ! Design : les artistes de l'expo se racontent en vidéo

La plupart des designers de l'expo itinérante "Up !Design" se sont pris au jeu d'une petite conversation Skype afin de présenter leur travail, leur parcours et leur vision de l'upcycling.
L'exposition itinérante "Up ! Design" présente des créations d’une dizaine d’artistes éco-designers sélectionnés par le collectif Kalbut DSGN pour leur univers singulier et leur vision de l’upcycling.

Little K a grandi dans un univers hip-hop et apprécie le côté accidentel de l’upcycling.




Pour Lucie Vanroy, créatrice de luminaires et mobilier, "les créateurs qui pratiquent l’upcycling ne sont pas de petits bricoleurs dans leur coin. C’est une belle manière de lutter contre l’obsolescence programmée et de montrer qu’il est possible de consommer et de créer autrement."




Stéphanie Gosuin, architecte de formation, a lancé "Waste-Up", une plateforme d’up-production qui établit un partenariat entre trois pôles fondamentaux : le design, la récupération de matériaux et la réinsertion professionnelle.




Lionel Motch, a créé l’Atelier 16 où il développe du design de récupération.




Pour Fanny Marchal, "en 2014, nous devrions tous avoir le réflexe d’utiliser des matériaux de récupération. C’est une manière de durer, en tant que créateur et consommateur."




L’Atelier Michel Dupont est un duo de designers repérés par la chaîne Exki dont ils réalisent désormais décoration et du mobilier à partir de matériaux de récupération.




Stéphane Trigo propose du mobilier à partir de bois de palettes.




Jessica Berger, qui réalise et vend les objets conceptualisés par son compagnon Benjamin Pailhe dans la boutique liégeoise REstore, aime partager son savoir-faire et expliquer les techniques qui permettront aux autres de réaliser eux-mêmes leurs créations.




Sous le label DesignPoint, Jean-Luc Théate transforme des déchets industriels selon le principe de l’économie circulaire et en privilégiant les circuits courts. Ainsi, des bâches publicitaires deviennent sacs.